Le KIWI

 

macro kiwiJoli fruit de saison plutôt vert éclatant dans nos régions , le Kiwi est bourré de vitamines, idéal pour couvrir nos besoins pendant la saison hivernale. 

Mais d’où vient-il ?

Emblème aujourd’hui de la Nouvelle-Zélande, comme l’oiseau qui porte le même nom, il est pourtant originaire de Chine. Sa culture y est attestée depuis plus de 1000 ans où des poètes chinois le citent dans leurs oeuvres. Il a été apporté en Nouvelle-Zélande au début du XXème siècle, et au même moment en France, qui ne commença sa culture que 60 ans plus tard.arbre a kiwi

Aujourd’hui le 1er producteur de Kiwi est l’Italie (mais avec un Kiwi à chair jaune) avant la Nouvelle-Zélande. En France, on produit le Kiwi essentiellement dans le sud-ouest. Notamment dans la région de l‘Adour qui bénéficie d’une IGP (Indication Géographique Protégée) depuis 2009. Ceux-ci sont récoltés à la main, à pleine maturité, à partir du mois de novembre.

Comment l’acheter et le conserver ?

La pleine période  où vous les trouverez  sur les étals  est entre décembre et mai.

kiwiVous pouvez choisir des Kiwis durs, car ils continuent à mûrir une fois cueillis.

Petite astuce : laissez les à l’air libre dans une corbeille entourés de pommes ou de bananes qui favoriseront leur mûrissement. 

Qualités Nutritionnelles ?

Le Kiwi a un apport calorique faible : 57 Kcal pour 100 g de Kiwi cru. En effet, il contient peu de glucides, lipides et protéines.

Il contient, en revanche une importante quantité de potassium: 270 mg pour 100 g , qui intervient dans le système cardiovasculaire. De la vitamine C : 59 mg pour 100 g qui a un pouvoir antioxydant protégeant les cellules de l’organisme des effets du vieillissement, un rôle anti-infectieux et participe au maintien du collagène. De la vitamine B9 : 36.5 µg  ayant un effet anti-anémique et qui joue un rôle dans la prévention des maladies cardiovasculaires, neurodégénératives  des cancers,  et des anomalies de fermeture du tube  neural. Il contient une bonne quantité de fibres : 2.4 g pour 100 g qui facilitent le transit intestinal. (source : table Ciqual)

Ils contient toutefois aussi certaines enzymes qui peuvent engendrer des allergies parfois sévères. 

Comment le consommer, le cuisiner ?

jus de kiwi– Facile à consommer au naturel, comme un « oeuf coque » simplement, ou en jus de fruits, smoothies, …Il est aussi incontournable en salades de fruits où il ajoute une touche colorée appétissante.

-Impossible de l’utiliser, en revanche pour des gelées, pannacottas, ou mousses… avec de la gélatine car ses enzymes l’empêchent de prendre. Utiliser dans ce cas de l’Agar-agar.

– Son goût et sa touche acidulée s’allie très bien avec le chocolat, l’orange, la mangue,…

– Cuit, il fait des confitures ou compotes réussies, L’associer  dans ce cas avec de la pomme, coing, banane,…pour corriger l’acidité.

– Dans les salades composées, il a aussi sa place ajoutant sa petite touche acidulée. 

– En plats salés, pelé, coupé, poêlé, il accompagne joliment les viandes blanches (porc, veau, volaille…)

 A suivre…

 

 

 

Une réflexion au sujet de « Le KIWI »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *